Nouvelles

GP-21 Supernova (1)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate.

Salaberry-de-Valleyfield, le 18 décembre 2019. — Alors qu’il avait annoncé qu’il prenait sa retraite, en septembre dernier, le pilote Campivallensien, Yannick Léger, fait le grand saut en classe Grand Prix à bord du GP-21 Supernova.

Une courte pause pour Yannick Léger

Suite à la confirmation de sa présence en classe Grand Prix, Yannick Léger s’est confié en disant : « depuis que je suis tout petit, je caresse le rêve de piloter un hydroplane de la classe Grand Prix. Un rêve que j’espérais, sans croire qu’il se réaliserait. Pour moi la classe Grand Prix c’est la F1 du motonautisme, le but ultime pour un pilote et un bel accomplissement dans une carrière. La passion et mon rêve d’enfance ont pris le dessus, donc je serai de retour pour 2020. »

Le GP-21 aura un moteur à essence

La HRL travaille présentement au développement d’un nouveau programme moteur. L’ajout de ce programme offrira aux équipes de la classe Grand Prix une alternative aux moteurs à surcompression.

« Nous sommes très heureux d’annoncer un nouveau programme moteur à essence pour les embarcations de type Grand Prix » a mentionné le commissaire de la Ligue de Régates d’Hydroplanes, Monsieur Didier-Bernard Séguin.

Cet ajout devrait être plus avantageux pour les équipes puisque celui-ci demanderait moins de temps de préparation et d’entretien en plus d’obtenir des performances similaires. De plus, le coût d’acquisition et de maintenance, inférieur au moteur à surcompression, devrait permettre l’accessibilité à la classe Grand Prix à plusieurs nouvelles équipes.

Le GP-21Supernova, propriété de Hydroplanes Valleyfield, sera le premier hydroplane de la HRL à posséder un moteur à essence.

L’hydroplane

L’embarcation du GP-21 est en fait, l’ancien GP-57 piloté par Jack Lupton. L’hydroplane a été construit en 2008 aux Ateliers Henderson et eu droit à une remise à neuf en 2012 alors que les pontons ont été changés. Le bateau est actuellement aux ateliers de Bert Henderson en préparation de la saison 2020.

« Les objectifs de l’équipe du GP-21 Supernova seront notamment d’apprivoiser la nouvelle embarcation, de travailler fort à la réussite du projet moteur et de bénéficier de cette opportunité pour améliorer les performances du GP-21 et celles du pilote » nous a mentionné le pilote de l’embarcation.

 

 

IMG_2276Didier-Bernard Séguin, Yannick Léger, Marco Therrien, Yves Primeau ainsi que Michel Poirier étaient présents pour annoncer qu’un second pilote Québecois fera partie de la classe Grand Prix pour 2020.

Partager