Actualité

annonce-dg-emilie-daoust

La femme d’affaires et passionnée du monde des hydroplanes, Émilie Daoust, a été nommée directrice générale de l’organisation des Régates de Valleyfield. Elle s’occupera entre autres du volet événementiel de ce festival majeur à Salaberry-de-Valleyfield, en plus d’administrer les Régates de Beauharnois.

Cette nomination est le résultat d’un processus d’embauche rigoureux qui s’est échelonné sur plusieurs semaines. Mené par un comité de sélection formé de trois membres du conseil d’administration des Régates de Valleyfield et de deux personnes externes, le comité a rencontré bon nombre de candidats de choix.

«La décision de l’organisation est réfléchie et nous considérons qu’Émilie a toutes les qualités et l’expérience nécessaires pour mener les Régates dans une tout autre direction», a précisé Didier-Bernard Séguin, président du CA.

Un vent de fraîcheur

La Campivallensienne a dirigé des équipes de travail dans diverses entreprises de la région et connaît le monde des courses d’hydroplanes, qu’elle suit depuis son enfance. Elle a également des visées singulières pour l’événement et souhaite l’amener à un niveau supérieur.

«C’est un honneur pour moi d’être la première femme à la tête de l’organisation des Régates, a-t-elle précisé. Je crois que ma vision entrepreneuriale, événementielle et féminine apportera un vent de fraîcheur à l’événement.»

Émilie Daoust entrera en poste dès septembre. À l’ordre du jour, elle souhaite d’abord rencontrer l’équipe de l’organisation des Régates et prendre connaissance des dossiers en cours, puis discuter avec les pilotes d’hydroplane. Elle veut s’entretenir de leurs besoins et créer un climat d’ouverture et de dialogue.

Avec l’annulation des courses du circuit de la Ligue de Régates d’Hydroplanes (HRL) pour la saison 2020, les Régates de Valleyfield et de Beauharnois, ainsi que la HRL, prévoient revenir en force l’an prochain. C’est avec Émilie Daoust à titre de directrice générale qu’ils comptent y arriver.

Partager

Retour à l'actualité