Nouvelles

Grand Prix

Denis Bourbonnais – Journal Saint-François

Tommy Shannon, en 2,5 litres, Dylan Runne (Formule 2500), Bobby King (Hydro 350) et Mathieu Daoust (Grand Prix) ont enlevé les honneurs des finales de la dernière compétition de la saison dans la Ligue de Régates d’Hydroplanes, dimanche, aux 12e Régates de Beauharnois.

Shannon et Runne ont également été sacrés champions au cumulatif de l’année 2018 alors que Kent Henderson, en Hydro 350, et Brandon Kennedy, dans la classe Grand Prix, ont remporté le titre dans leurs catégories respectives.

À Beauharnois, la classe 2,5 litres a été l’affaire de Tommy Shannon qui s’est assuré du championnat lors de la 3e vague de qualification, dimanche matin à bord du «Pièces d’autos Valleyfield» S-4, avant de poursuivre sa domination dans la course ultime.

Frédéric Couturier, le seul compétiteur qui avait une chance de rattraper Shannon en tête du championnat, a livré de bonnes batailles à l’éventuel champion tout au long du week-end et il a même eu le meilleur sur Shannon dans l’épreuve 3A. Au bout du compte, l’avance était trop grande au cumulatif et Shannon l’a emporté par 42 points.

En finale et au championnat, Frédéric Couturier peut tout de même être fier d’une place sur la seconde marche du podium. Même chose pour Philippe-Hervé Cardinal qui a complété la campagne avec une 3e place dans la finale à Beauharnois et au total des points en 2018.

Lors de la course ultime de dimanche, Derek Demers a terminé 4e au volant du «Wave Dancer» S-44, suivi de Richard Wilhelm (S-404), André Bergeron (S-18), Stéphane Joannette (S-107) et Ryan Slate (S-49).

Daoust triomphe en Grand Prix

Dans la classe Grand Prix, Mathieu Daoust a soulevé la foule réunie au parc Bourcier en triomphant lors de finale aux commandes du «Miss Cléopâtre» GP-9. Le pilote Le pilote campivalllensien a pointé les pontons de son bolide en avant à la sortie du virage initial et il a mené la course ultime d’un bout à l’autre, résistant aux assauts du vétéran Mike Monahan qui a pris le 2e rang dans le «TM Special» GP-35.

Andrew Tate a mis fin à aux difficultés mécaniques du «Hearn Motorsports» GP-14 et il a complété le podium devant Tom Thompson (GP-525). Bert Henderson a tenté une remontée mais une brève perte de contrôle du «Steeler» GP-777 au 2e virage l’a envoyé sur une bouée et une pénalité a reculé le conducteur de Brockville (Ontario) en 5e position. Jos Sovie a été contraint à l’abandon dans le «Miss New Zealand».

Brandon Kennedy, qui s’est assuré du championnat à sa premìère sortie, samedi, a été obligé de déclarer forfait en vue de la finale quand son «Team H8 Cancer» GP-25 a été endommagé à la coque lors de la qualification 3A de dimanche.

Un 2e sacre de suite pour Dylan Runne

Dans la Formule 2500, Dylan Runne a été sacré champion tout en imposant sa loi dans la finale au volant du «Miss Jesel» S-3. Lors de l’épreuve ultime à Beauharnois, le coureur du New Jersey a devancé Scott Liddycoat (F-63) et l’étonnant Marc Lalonde, qui s’est retrouvé sur le podium à son 2e week-end en HRL et ce, même si des restrictions de pilotage l’ont forcé à prendre tous ses départs à l’extérieur dans le «Lalo racing» F-751 acquis de Guillaume Charette.

Tom Huganir (F-69), Jean-François Latour (F-8), Marc Théorêt (F-135), Yves Villeneuve (F-6) et Tyler Kaddatz (F-519) ont occupé les positions subséquentes en finale. Au championnat, Dylan Runne devance par 31 points Bobby King (Tenacity F-92), qui est resté au sommet jusqu’au dernier rendez-vous de la saison pour finir à égalité en 2e place avec le duo Steve Armstrong/Tom Huganir (F-69).

Fin rocambolesque en Hydro 350

La classe Hydro 350 a donné lieu à une fin de campagne rocambolesque quand les meneurs au championnat, Rémy Leblanc (AllardMénard.com H-799) et Douglas Rapp (Bad Influence H-79) ont vu leur embarcation subir des dommages irréparables lors des qualifications de samedi. Ces avaries ont ouvert la porte à Kent Henderson qui s’est sauvé avec le titre dans le «Team Toban» H-777.

Rémy Leblanc et ses équipiers se sont donné une dernière chance de championnat en montant un nouvel attirail pour la journée de dimanche avec l’embarcation de Stéphane Racine (H-44) mais ce fut une mission trop difficile. Le champion 2017 a tout de même réussi à s’accrocher au 3e rang du championnat et Douglas Rapp (H-79) a fini au 2e échelon.

Bobby King (H-242) l’a emporté en finale à la suite d’un duel enlevant qui l’a opposé à Andrew Tate à bord du «Penzoil» H-300. Jonathan Daoust a culminé une saison fructueuse dans le «Water Ghost» H-15 et il a complété le podium à Beauharnois en plus de se classer 4e au championnat à seulement 43 points de la tête.

Yannick Léger, également très rapide à Beauharnois au volant du «Super Nova» H-21, a obtenu une satisfaisante 4e place en finale devant Kent Henderson (H-777), Derec Smith (H-13), Jimmy King (H-12) et Martin Rochon (H-773), les deux derniers ayant sauté le départ.

Les bateaux à fond plat de la classe Can-Am était de retour à Beauharnois en tant qu’invités et Jonathan Frenière a réussi un coup d’éclat en gagnant une première finale en carrière dans le «Heart Beat» 99. Le pilote de Magog a eu le meilleur sur François Campeau (4), Eric Hahn (106), Jody Clauss (555), Joel Plourde (103) et Sébastien Leboeuf (5).

Partager

Retour à l'actualité