Nouvelles

JF Latour-21

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate.

Salaberry-de-Valleyfield, le 11 décembre 2019. — Dominic Billette et Jean-François Latour auront leur place en 2,5 litres.

La classe 2,5 litres pourra compter sur deux compétiteurs de plus la saison prochaine lors des événements motonautiques de la Ligue de Régates d’Hydroplanes.

Le Campivallensien d’origine Dominic Billette fait un retour sur les eaux des parcours de la HRL après une absence de quelques années et il sera aux commandes du bateau «All In» S-22 qu’il a construit de ses propres mains chez lui à sa propriété de la municipalité Les Cèdres.

Billette songeait à revenir sur le circuit depuis quelque temps et il avait prêté son hydroplane à Jean-François Latour aux Régates de Valleyfield en juillet dernier. Étant privé de son embarcation, le «Joker», à la suite d’un accident survenu aux Régates de Long Sault (Ontario) en juin, Latour a couru avec le numéro «S-8» sur l’hydroplane loué de Dominic Billette lors de la 81e édition de la classique présentée sur la baie Saint-François.

La dernière saison a pris fin au rendez-vous de Valleyfield pour le Campivallensien Jean-François Latour en raison des réparations majeures à faire sur le «Joker», une coque avec laquelle Dominic Maisonneuve a déjà remporté le championnat de la Formule 2500 en tant que «Le bateau sans nom» F-109.

Cette semaine, il a été décidé qu’une restauration majeure sera effectuée sur cette embarcation qui sera munie notamment d’une nouvelle capsule de sécurité. De plus, de nouveaux pontons moulés aux ateliers Henderson à Brockville (Ontario) remplaceront les patins vieillissants sur l’hydroplane qui avait été lourdement endommagée à Long Sault. Jean-François Latour apportera sa contribution aux travaux qui seront réalisés sur le «Joker».

Du côté de la classe Hydro 350, Eric McKenna pourra profiter d’une mise à niveau de son embarcation, «La Bête Noire» H-999, qui avait été bâtie vers la fin des années 1990 pour Norman Ensbury.  De nouveaux patins seront installés sur le bolide dont la durée de vie sera prolongée de plusieurs années.

-30-

La Ligue de Régates d’Hydroplanes – HRL a pour mission de développer, organiser et de présenter des courses d’hydroplanes et a pour vision d’être la première ligue de courses d’hydroplanes en Amérique du Nord.

Source : Maude Chénard | Communications et marketing | mchenard@regates.ca

Partager