Nouvelles

H-396 Hydro Therapy L'embarcation de Nathalye Campeau en classe Hydro 350. Photo tirée de Facebook.

Par Denis Bourbonnais

Gentlemen, start your engine ou en français, messieurs, démarrez vos engins… Cette expression bien connue dans le monde des sports motorisés ne tient plus la route, ni les plans d’eau.

Sur la scène motonautique, il faut dire désormais: «Mesdames et messieurs, faites vrombir vos moteurs.» Quand le préposé aux départs fera résonner le premier coup de canon sur le circuit de la Ligue de Régates d’Hydroplanes (HRL), le samedi 4 juin à Gananoque en Ontario, pas moins de 6 pilotes féminins endosseront une veste de coureur pour se mesurer aux conducteurs masculins, qui sont au nombre de plus de 60 dans la HRL.

L’ajout de Nathalye Campeau et le retour de l’Américaine Alexis Weber ont fait grossir le contingent féminin qui incluait déjà Karson Kennedy, Leah Hoosick, Stéphanie Leduc et Marie-Ève Vallières.

Nathalye Campeau fera équipe avec son mari Kevin Duchesne et le couple pilotera à tour de rôle le H-396 Hydro Therapy de classe Hydro 350. Originaire de Salaberry-de-Valleyfield et maintenant résidante de Cornwall (Ontario), Nathalye a déjà conduit une embarcation de classe 5 litres au milieu des années ’90.

Alexis Weber s’est fait connaître dans la classe 1,5 litre et la conductrice du Michigan pilotera l’ancien Total Chaos de Steve Armstrong en 2,5 litres. Ce dernier va d’ailleurs prendre la relève à bord du S-55 My Way aux Régates de Long Sault et Saint-Félicien, en l’absence d’Alexis Weber.

Stéphanie Leduc continuera de partager le volant du S-100 Sans Limite avec son frère Sébastien alors que Mariè-Eve Vallière, une autre Campivallensienne, entreprend une 2e saison à bord du bateau S-96 Poule Mouillée. Deux Américaines, Karson Kennedy (F-25 H8 Cancer Racing) et Leah Hoosick (F-27 Chaotic Dream) font le saut dans la classe Formule 2500 après avoir terminé première et 2e respectivement dans la classe 2,5 litres la saison dernière.

Pour lire la nouvelle dans le Journal Saint-François: http://www.journalsaint-francois.ca/sports/2016/5/27/mesdames-et-messieurs.html

Partager

Retour à l'actualité