Nouvelles

GP-777

Pour la première fois de son histoire, la classe Grand Prix a débuté sa saison 2017 à Cambridge, dans l’état du Maryland. Après avoir réalisé des essais sur quelques embarcations dans les tumultueuses eaux le vendredi, la journée du samedi a été annulée en raison des mauvaises conditions météorologiques.  Lors de l’unique qualification du dimanche, Marty Wolfe, Bert Henderson et Ken Brodie ont tous les trois remporté leur vague de qualifications respective.  La qualification 1A  fut reprise alors que Mario Blain s’est envolé en passant à travers la queue d’eau d’un concurrent lors du départ.  En finale, ce n’est nul autre que Bert Henderson qui a remporté la course, mais il a dû faire face à Marty Wolfe, très rapide en ce début de saison.  Mike Monahan, qui en était à ses débuts dans le GP-35, a pris la troisième position.

 

Une semaine plus tard, la classe Grand Prix se donnait rendez-vous sous le chaud soleil de Stuart en Floride.  La Floride semble être un lieu de prédilection pour Henderson, lui qui a réalisé un weekend parfait.  Trois victoires en qualification et la victoire en finale lui ont permis de s’établir définitivement comme l’homme à battre pour la saison en cours.  Dans les autres qualifications, Donny Allen surprit tout le monde en remportant une victoire en remplacement de Marty Wolfe à bord du GP 93. Mathieu Daoust, Martin Rochon, Tom Thompson et Mike Monahan ont remporté les autres qualifications. Pour la finale, Monahan a livré toute une bagarre contre Henderson, mais il lui a manqué un peu de chevaux-vapeur à la ligne d’arrivée. C’est Mathieu Daoust qui a complété le podium.  Après son avarie de la semaine précédente, Mario Blain a épaté la galerie en retournant à Brockville pour réparer l’embarcation durant les 5 jours qui séparaient les 2 premières épreuves pour ensuite refaire le chemin du retour pour se rendre en Floride.  C’est aussi à cette occasion que nous avons vu Robin Demers faire ses débuts dans la classe Grand Prix.

 

Avec le report de Gananoque, St-Félicien se trouvait à être la prochaine étape pour nos pilotes Grand Prix.  Dame nature est encore venue jouer les trouble-fêtes et une seule qualification a été tenue, sans oublier la grande finale.  Ces qualifications ont été remportées par Bert Henderson, Tom Thompson et Brandon Kennedy.  En finale, une confusion dans le dernier virage, avant le départ, a permis à Kennedy et Monahan de filer en avant sans être menacés par une réelle opposition. Toutefois, Henderson ne s’est pas avoué vaincu pour autant. Il s’est lancé à la poursuite des deux premiers, et seul Kennedy a réussi à résister remportant ainsi une victoire bien méritée. Henderson termina 2e, suivi de Monahan.  Après trois épreuves, Henderson menait au classement, mais seulement 26 points devant Monahan et Marty Wolfe siégeaient à la troisième position.

 

La semaine suivante, à Brockville, la météo est encore venue jouer des tours aux organisateurs.  La classe Grand Prix a tenu ses trois séances de qualification avant que le vent ne vienne arrêter les activités.  Mathieu Daoust a fait un bond considérable au classement avec un weekend parfait.  Jumelé aux difficultés de Henderson et de l’embardée de Monahan, Daoust s’est placé en 2e position du championnat à seulement 18 points du Steeler. Kennedy, Henderson et Wolfe remportèrent les autres courses de la fin de semaine.

 

Gagner le Grand Prix de Valleyfield est pour plusieurs un exploit plus prestigieux que de remporter un championnat.  C’est donc le couteau entre les dents que nos pilotes se sont élancés sur le parcours de la Baie St-François.  Le rêve de Marty Wolfe de remporter Valleyfield s’est évaporé vendredi matin lors des essais, où un bris au niveau de la direction a mis un terme à sa saison. Lors des qualifications, Henderson, Tate, Thompson, Monahan et Marcoux se sont échangés les victoires. Pour Daoust, ce fut un weekend difficile, lui qui a dû passer par la consolation pour gagner sa place en finale. Une finale dans laquelle Bert Henderson a rapidement pris les devants et n’a jamais eu à regarder derrière lui pour reporter la victoire, grâce à laquelle il égalise avec Jean Théorêt quant aux nombres de victoires en Grand Prix à Valleyfield..  Ce sont Andrew Tate et Ghislain Marcoux qui sont venus compléter le podium.  Avec cet autre weekend parfait, Henderson a consolidé sa première position au championnat avec 48 points d’avance sur Daoust.

 

Le rendez-vous suivant était prévu à North Tonawanda. Comme trop souvent cette saison, chère Dame Nature est venue annuler la journée du samedi.  Lors de la journée du dimanche, deux qualifications ont pu être tenues avant la finale. Logique respectée en première ronde alors que Henderson et Daoust remportèrent leurs courses respectives. Dans la deuxième ronde, Donny Allen, qui remplaçait Andrew Tate, remporta sa course et Martin Rochon en fit de même.  Mais c’était sans compter sur le coup de théâtre que produit l’abandon de Henderson. Le Steeler était absent de la finale, dans laquelle Donny Allen s’est pointé aux côtés de Mathieu Daoust dès la sortie du premier virage. Ce dernier n’a pas eu d’autre choix que de s’avouer vaincu et Allen remporta sa première victoire en finale dans la HRL.  Mais avec cette deuxième position, Daoust s’approchait à seulement 9 points de Henderson et de la tête du championnat.  Quant à Monahan, il s’accrochait à la troisième position, tout juste devant Kennedy.

 

La HRL se déplaçait ensuite du côté de Détroit pour la suite de son championnat. Une autre fin de semaine parfaite pour l’équipe du Steeler qui lui permis d’augmenter son avance au championnat. Comme chaque année, à Detroit, Ken Brodie sut se démarquer avec deux victoires en qualification ainsi que de remporter la deuxième place en finale. Les autres vainqueurs furent Daoust, Monahan, Hopp et Marcoux. Kennedy, quant à lui, remporta une troisième position en finale, ce qui lui permettait de mettre encore plus de pression sur Monahan en troisième place au championnat.

 

L’avant-dernière étape du championnat se déroulait à Beauharnois, 15 jours plus tard.  Et oui, une autre journée annulée à cause du vent et de la pluie. Seules deux qualifications ont pu être tenues le samedi, et à l’image de la saison, ce sera une journée parfaite pour Bert Henderson.  Avec une victoire et une troisième place, Daoust s’approchait de son objectif de courtiser le sommet du championnat, mais les chances étaient de plus en plus minces.  Le seul autre gagnant du weekend fut Ghislain Marcoux dans le GP-444.

 

La saison se termina à Gananoque en Ontario.  Relativement confortable en tête avec 34 points d’avance, Henderson ne pouvait pas se permettre de trébucher, car Daoust était là prêt à profiter de chaque occasion se présentant à lui.  Fidèle à ses habitudes, Henderson a réalisé un weekend parfait pour confirmer un autre championnat pour l’équipe du GP-777 Steeler. Les autres vedettes du weekend furent Brandon Kennedy et Mike Monahan, chacun d’eux remportant les autres qualifications.  En finale, Kennedy a pris la deuxième place suivie de Monahan.  Au championnat, Mathieu Daoust terminera deuxième, puis Brandon Kennedy s’appropriera la troisième position en devançant de justesse Mike Monahan.

Partager

Retour à l'actualité