Nouvelles

107a

Crédit : Denis Bourbonnais

Pour une seconde année de suite, la Ligue de Régates d’hydroplanes donnera le coup d’envoi d’une nouvelle saison au Sud de la frontière, à Cambridge au Maryland, les 19 et 20 mai.

Près de 70 équipes de course seront au rendez-vous dans les eaux salées de la baie Hambrooks sur le site qui compte 108 années d’existence. Les classes regroupées sous le sceau de HRL, Grand Prix, Hydro 350, Formule 2500 et 2,5 litres, alimenteront le spectacle pour ce premier de 8 événements motonautiques qui auront lieu en 2018.

Une dizaine de bolides seront réunis en Grand Prix, classe reine des hydroplanes, pour ce départ initial de la campagne dont le «Steeler» GP-777 qui a été propulsé au championnat des points par le pilote de Brockville (Ontario), Bert Henderson, l’été dernier.

Parmi les changements apportés à la liste des inscrits, le Campivallensien Mathieu Daoust sera aux commandes du «Miss Cléopâtre» GP-9, soit l’ancien «Canada Boy» GP-757 que Line Maillé a acquis de Mario Blain.  De plus, Andrew Tate fera ses débuts dans le nouveau «Legacy 1» GP-14, une coque «Jones/Wiggins» achetée par Richard Hearn et Mark Tate.

Brandon Kennedy sera à bord d’une embarcation en partenariat avec HRL, le nouveau «Team H8 Cancer» GP-25 étant l’ex-«Fat Chance too» GP-101 de Randy English. Des compétiteurs néo-zélandais auront également un mot à dire dans la course au championnat alors que Warwick Lupton et son fils Jack vont faire équipe avec Joe Sovie au sein de l’écurie «Miss New Zealand» GP-57. Le coureur américain conduira le bateau à Cambridge tandis que Jack Lupton prendra la relève aux Régates de Gananoque, Saint-Félicien, Brockville et Valleyfield à l’occasion du 80e anniversaire.

Pour le reste, on reverra les habitués du circuit GP, en l’occurrence Ghislain Marcoux/Marc Théorêt (Grand Prix Valleyfield GP-444), Mike Monahan (TM Special GP-35), Ken Brodie II (Intensity GP-50), Tommy Thompson (Fat Chance GP-525) et Marty Wolfe (GP-93). Eric Langevin ne participera qu’à la moitié des épreuves et son «Long Shot» GP-12 sera absent à Cambridge.

En Hydro 350, deux bateaux flambants neufs de conception Auld/Henderson viendront renforcer une classe déjà bien nantie. Bobby King étrennera son «LDC Construction» H-242 et Donny Allen se verra confier la nouvelle version du «Legacy 1» H-14.

Martin Rochon, de Saint-Zotique, revient à ses anciens amours dans le «RTX Spécial» H-773 avec lequel Nicolas Rousse a gagné le titre en 2016 sous la bannière «Harley-Davidson». Bobby Kennedy s’amène en HRL au volant du «Penzoil» H-300 de John Huganir et Todd Liddycoat a remisé le «Team Extreme» H-97 bâti en 1995 au profit de l’ancien «Hydro Therapy» de Nathalye Campeau. Douglas Rapp succède à Patrick Haworth dans le «Bad Influence» F-79 tandis que Gary Chalfant (F-5) tombe en solo au volant de l’ancien «TM Special» H-35 et Tom Vielhauer se joint à son frère Bill pour piloter le «Last Minute Again» H-8.

Le champion 2017, Rémy Leblanc (AllardMénard.com H-799) devra avoir encore à l’œil le vétéran Jimmy King (H-12) et d’autres Québécois occuperont des places sur la grille, soit Yannick Léger (H-21), Richard Haineault (H-2), Jonathan Daoust (H-15), Eric Mckenna (H-999), Marc Lecompte (H-104), Mathieu Lemelin (H-7), Louis Allard (H-4), Michel Raymond (H-71) et Jean-Guy Leboeuf (H-155). Kent Henderson est toujours à surveiller dans le «Team Toban» H-777 tout comme Derec Smith (H-13), sans oublier Paul Barber (H-66) et Dave Kidd (H-67).

Partager

Retour à l'actualité