Nouvelles

13528183_1362646493751012_6744630654713850049_o

Par Denis Bourbonnais

Les 11e Régates de Saint-Félicien (depuis le retour de l’événement) ont donné lieu à des courses enlevantes dans les quatre classes au programme, plus particulièrement dans les épreuves consolations et les finales. Voici quelques nouvelles émanant de la compétition qui constituait la 3e étape de la Ligue de Régates d’Hydroplanes (HRL) en 2016.

Philippe Billette se démarque

Dans la classe 2,5 litres, Philippe Billette impressionne à bord du S-7 Air Speed et il a remporté deux qualifications à Saint-Félicien en plus de finir 2e en finale. Il s’agissait d’un second podium de suite pour le Campivallensien qui occupe le 3e rang au championnat.

Samuel Tremblay (S-5) a gagné deux courses à Saint-Félicien pour porter sa fiche à 7 victoires en 8 départs à l’issue des deux premières vagues de qualification. Des problèmes de pompe à essence l’ont toutefois contraint à l’abandon dans l’épreuve 3B et l’ont relégué à la 7e place dans la finale.

Kevin Smith, qui effectuait un retour après avoir pris une année sabbatique, a remporté la finale consolation devant Eric McKenna avant de décrocher la 3e position en finale à bord du S-26 Dream Weaver.

Yan Beaupré s’approche

Ce n’est plus qu’une question de temps avant que Yan Beaupré enlève les honneurs d’une finale dans la classe Formule 2500. À Saint-Félicien, le pilote du F-36 Yancy a obtenu deux résultats de 1ère place et une 2e position dans les qualifications. Dans la course ultime, il a mené pendant plus de 3 tours avant que Donald Leduc parvienne à passer dans le couloir intérieur pour éventuellement lui ravir la victoire. Beaupré s’était fait jouer le même coup par Rob Stevenson à Beauharnois l’an dernier.

Tyler Kaddatz a pour sa part aligné un 2e podium consécutif au volant du F-519 Ah Sum Secret. Le pilote de Brockville (Ontario) a remporté une épreuve consolation excitante au possible face à Yves Villeneuve (F-6 Graf-X), l’écart n’étant que de 19 centièmes de seconde au fil d’arrivée. En finale, Kaddatz a terminé 3e après avoir pris le 2e rang à Long Sault. Jean-François Latour a fait une embardée lors des qualifications de samedi et il a pu revenir dimanche sans la carlingue du F-8 FBL Spécial, qui était une perte totale.

Victoire de Louis Allard

Louis Allard, à sa 2e saison sur le circuit HRL, a réalisé une première quand il a mené son H-4 Big Decision à la victoire dans la qualification 1D de samedi à Saint-Félicien. Michel Raymond, de son côté, a connu un excellent week-end dans le H-71 M2K avec des résultats de 1ère, 3e et 2e position en qualification avant de finir 5e dans la finale. Dans la course 3D, Raymond et Nicolas Rousse se sont livrés une bataille à finir, la marge entre les deux pilotes n’étant que de 31 centièmes de seconde à l’arrivée.

Jimmy King a atteint la perfection à «Saint-Fé» avec 4 gains en autant de courses dans le H-12 Pleasure Seekers. Le vétéran pilote du Michigan est d’ailleurs invaincu en 5 départs cette saison. Pour des raisons professionnelles, le propriétaire Roger Mahan ne sera pas à Brockville et il ne pourra inscrire son embarcation à tous les événements en 2016.

Le H-12 est attendu seulement à Valleyfield et Tonawanda (N.Y.), ce qui place Nicolas Rousse favori pour gagner le championnat des points aux commandes du H-225 Harley Davidson Valleyfield. Avant les Régates de Brockville, Rousse détient une avance de 46 points sur Richard Haineault (H-2 Miss Beauharnois) en tête du classement.

Andrew Tate joue de malchance

Dans la classe Grand Prix, Andrew Tate a vécu la frustration de ne jamais pouvoir démarrer le GP-101 Fat Chance Too dans la finale après avoir mis la main sur le couloir intérieur en vertu de deux gains et une 2e position lors des qualifications. Son «DNS» a ouvert la porte à Bert Henderson (GP-777 Steeler) qui, du 4e corridor, a pu rattraper Eric Langevin (GP-12 Long Shot) pour filer vers la victoire.

Les pilotes québécois n’ont pas eu de veine, dont Martin Rochon qui n’a pu conduire le GP-777 Coppertone dimanche en raison des dommages subis par deux moteurs la veille. Bertrand Dulude (GP-48 Zero Gravity) n’a pas été en mesure de s’élancer une fois au départ alors que Mathieu Daoust (GP-9 Ameublement N. Lalonde) a déclaré forfait pour la finale consolation, faute de moteur en état de rouler. Pierre Maheu a également dû s’absenter de la «conso» à la suite des dommages encaissés par le moteur du GP-50 Intensity de Ken Brodie. Mario Blain (GP-757 Canada Boy) est venu près de se qualifier pour la finale lors de la consolation et c’est plutôt Tom Thompson qui a été l’élu grâce à sa victoire dans le bateau de bois GP-525 Fat Chance.

Lire la nouvelle dans le Journal Saint-François : http://www.journalsaint-francois.ca/sports/2016/6/29/echos-des-regates-de-saint-felicien.html

Partager

Retour à l'actualité